le nouveau gouvernement

C’est une information que tout le monde a déjà dans sa tête. Tout le monde sait déjà que le nouveau président de la république est le président du MAPAR. En tout cas récemment il a nommé monsieur Ntsay Christian comme premier ministre. Ce premier ministre reconduit est aujourd’hui à la tête du gouvernement composé de 22 ministres. Ministre de la Défense nationale – Général Léon Richard Rakotonirina
Ministre des Affaires étrangères – Naina Andriantsitohaina
Ministre de l’Economie, des finances et du budget – Richard Randriamandrato
Ministre de la Justice – Jacques Randrianasolo
Ministre de l’Intérieur et de la décentralisation – Tianarivelo Razafimahefa
Ministre de le Sécurité Publique – Roger Rafanomezantsoa
Ministre de l’Aménagement du territoire et des Travaux publics – Hajo Andrianainarivelo
Ministre de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle – Marie Thérèse Volahaingo
Ministre de la Santé publique – Professeur Julio Rakotonirina
Ministre de l’Elevage, de l’Agriculture et de la pêche – Lucien Fanomezantsoa Ranarivelo
Ministre de l’Energie, de l’eau et des hydrocarbures – Vonjy Andriamanga
Ministre des Mines et des ressources stratégiques – Fidinarivo Ravokatra
Ministre des Transports, du tourisme et de la météorologie – Joel Randriamandranto
Ministre de l’Emploi et de la Fonction publique – Gisèle Ramampy
Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique – Félicitée Madeleine Rejo-Fienena
Ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat – Landisoa Rakotomalala
Ministre de l’environnement et du développement durable – Alexandre Georget
Ministre des Postes, des Télécommunications et du développement numérique – Christian Ramarolahy
Ministre de la Population – Irmah Lucien Naharimamy
Ministre de la Jeunesse et Sports – Tinoka Roberto
Ministre de la Communication et de la culture – Lalatiana Andriantogarivo Rakotondrazafy
Secrétaire d’Etat auprès du ministère de la Défense nationale chargé de la Gendarmerie – Général Richard Ravalomanana

Que pourrait on dire sur ce gouvernement ? il pourrait avoir beaucoup de critique à ce sujet. Mais au fond il s’agit du choix de notre actuel président. Attendant de voir ce qu’ils feront avant de les juger. Ces dirigeants qui pour la plupart ont déjà reçu leurs fonctions par le biais des signatures. D’autres encore ne l’on pas encore fait pour cause de fusion de ministère. Car oui, parmi les discours du président il a fait mention de réduction du nombre de ministère. Pour une meilleure gestion des affaires dans le cadre de l’IEM ou encore pour réduire le budget dû aux ministères. Vu la Constitution
,Vu le décret n°2019-016 du 24 janvier 2019 portant nomination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;Sur proposition du Premier Ministre, Chef du Gouvernement. C’est une phrase lourde de sens qui aura une conséquence sur notre vie quotidienne pour les 5 ans à venir ( au moins). Les velirano, les contrats promesses et tout ce qui en suit aura de grande conséquence dans nos vies. Que l’on croit ou non au programme de ce président, nous aurons affaires aux conséquences de nos choix pour le meilleurs et pour le pire. Espérant que pour chaque promesse faite au peuple Malagasy, des actions s’en suivront de manière à changer la vie des malagasy. Parce qu’avouons le, il n’est plus possible de tolérer cette situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *