Les législatifs, député

Les législatifs, député. La vie politique de Madagascar est en plein renouvellement. Les mandats arrivent à terme. Oui puisqu’ après le présidentiel c’est au législatif d’avoir sa place à la lumière. Le mandat des députés de la chambre basse a pris fin le 5 février 2019 dernier. Du fait de l’absence de députés pour la durée de la date du fin de mandat jusqu’ à l’élection des nouvelles têtes, le pouvoir de légiférer a été cédé au Chef de la République. Effectivement, jusqu’à ce que la chambre basse soit à nouveau « opérationnel », le Président de la république pourra donc participer à écrire les nouvelles lois. Les députés ont ainsi adopté une loi permettant au Président de la république de faire des lois. Alors que penser de tout ça ? L’Administration étatique n’a telle pas pu prévoir ce cas de figure ? Pas de blâme, puisque c’est une loi adopté pour nos députés et en tant députés élu avec un mandat représentatif ils n’ont aucune redevance envers nous. Revenant aux législatifs. Sur demande du gouvernement, la Commission Electorale Nationale Indépendante ou CENI a proposé la date 27 mai 2019 pour ces législatifs. Mais ce n’est qu’une  proposition puisque c’est au gouvernement de prendre la décision finale. Les législatifs sont très importants pour les nouvelles réformes prévues par le gouvernement. A vrai dire, les députés sont importants dans tout le temps dans la vie politique d’un pays. Surtout dans un régime « démocratique ». Les députés sont quelque sorte la voix du peuple puisqu’il la représente dans les décisions à venir. Beaucoup disent que nos députés ne sont pas assez compétents. Qu’ils ne doivent pas exercer ce métier en raison de ce manque de compétence. Si vous pensez cela vous aussi laissez-moi vous dire que vous vous trompez lourdement. Les députés ont pour fonction de représenter le peuple. Symboliquement, il est comme le peuple. Si le peuple qu’il représente est élitiste, à eux d’élire un député qui leurs ressemble. Du coup, dans notre cas, les députés ne sont pas et n’ont pas à être élitiste. Par contre, ils doivent être accompagné par des assistants parlementaires compétent et ayant eu au préalable une formation solide. En ce qui concerne, les législatifs le dépôt de candidature s’ouvriront si ma mémoire est bonne le 26 février dernier. Chaque personne ayant envie de se présenter aux législatifs devront présenter les dossiers exiger par la loi dont le bulletin numéro 3 qui pose problème à certain. De plus, ces candidats devront payés une caution fixée à 5 millions ariary. Le dépôt de candidature se fermera le 12 mars prochain. Ainsi la campagne électorale aura lieu du 06 au 25 mai et les élections se tiendront le 27 mai 2019. Les résultats provisoires sont attendus le 17 juin. D’après les actus donner par orange. Vous vous demanderez pourquoi le bulletin numéro 3 à savoir l’extrait du casier judiciaire. En fait, certains ex-hommes politiques voudraient reprendre leurs carrières après avoir eu quelques problèmes en tant que prisonniers politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *